Avant / Après

Les matériaux

DKProject ne se limite pas à décaper ou remettre en valeur le bois, la pierre, le fer ou les graffiti. Bien qu’étant les matériaux les plus fréquemment rénovés, il est tout à fait possible de traiter le bronze, le laiton, le cuivre, l’inox, l’aluminium, le PVC, le béton, la terre cuite, les pierres naturelles, les pierres reconstituées, le verre, etc.

Les possibilités du gommage sont innombrables !

Éco-procédé

La multitude de supports à rénover et de revêtements à traiter, a orienté DKProject vers l’utilisation du procédé de GOMMAGE.

Le GOMMAGE est le concentré des activités de nettoyage, de décapage et de sablage, mais sans leurs inconvénients.

Le GOMMAGE est une technique issue, et proche du sablage. Le sablage est né à la fin du 19ème siècle aux Etats-Unis, et consistait à projeter violement un abrasif, tel que le sable, sur un support afin d’en modifier l’état de la surface. Plus couramment utilisé dans le secteur industriel, le sablage a connu de nombreuses améliorations techniques, et a cédé sa place au gommage.

Le GOMMAGE utilise trois éléments naturels que sont l’air, un abrasif naturel, et dans certains cas, l’eau. Nous qualifions désormais le GOMMAGE comme un ÉCO-PROCÉDÉ valorisant ainsi son efficacité, sa polyvalence et surtout son respect de l’environnement.

Avec la technique du gommage, il ne s’agit plus de projeter du sable avec de l’air comprimé, mais plutôt un abrasif naturel, végétal ou minéral. En effet, l’utilisation de sable de quartz, se trouvant à l'état naturel dans de nombreuses roches sous forme de sable, est désormais interdite pour le sablage, suite à de nombreuses maladies pulmonaires causées par l’inhalation de ces poussières.

DKProject, soucieuse de l’environnement, n’utilise par conséquent que des abrasifs naturels ne contenant jamais plus de 5% en poids de silice libre, parfois re-utilisables, et inoffensifs pour l’homme et son environnement.

Le gommage se décline en deux activités que sont l’AÉROGOMMAGE et l’HYDROGOMMAGE.

  • L’AÉROGOMMAGE : l’air comprimé projette l’abrasif sans autre apport.
  • L’HYDROGOMMAGE : l’air comprimé projette l’abrasif avec un apport d’eau, consistant soit à réduire les poussières propres à l’activité, soit à adoucir l’effet de l’abrasif sur certains supports.

Quelque soit le procédé et l’abrasif à utiliser, et dans le cas de supports, ou de revêtements suspicieux, DKProject procède à un essai préalable.

Si vous souhaitez assister à une prestation de GOMMAGE, ou, apprécier le résultat obtenu par l’éco-procédé, la page «Actualités» est faite pour vous !